En décembre 2016, j’ai étais 2 semaines en vacances en Serbie (Belgrade, Smederevo & Novi Sad) principalement pour découvrir le pays (monuments, gastronomie, façon de vivre etc) MAIS aussi pour faire des séances avec des femmes serbes sur le fétichisme des pieds principalement. J’ai remarqué que les femmes serbes sont très méfiantes et n’ont pas du tout la même mentalité que les femmes en France. J’accostais les femmes, dans la rue, directement et ça n’a pas eu un fort succès… Elles sont pas intéressées par le milieu de la photographie et ne sont pas… vénales. (chose qu’on ne peut pas dire des françaises) Les femmes sont très nombreuses en Serbie. Dans les rues, je voyais énormément de très belles femmes et presque pas d’hommes (à cause de la guerre des années 90-début 2000, beaucoup d’hommes ont péris malheureusement). Il y avait un nombre impressionnant de femmes dans toutes les rues (seules, par 2 ou en groupe) mais celles ci étaient fuyantes et méfiantes. Elles avaient l’air d’avoir peur… de fuir un danger constamment. C’était étranger de voir autant de femmes, toutes magnifiques, très minces, très classe et très pressées. Je parlais en anglais et leur donnais un « tract » que j’avais fais moi même indiquant le tarif que je proposais (faible au départ puis égal à celui que je propose en France). Au bout de plusieurs jours, j’ai réussi à faire 2 séances avec une jolie jeune femme serbe qui était SDF. En effet, un soir glacial (-2° environ), j’ai accosté dans mon quartier de Belgrade, un homme de 35-40 ans et une femme ayant une vingtaine d’années, qui faisaient les poubelles. Je leur ai expliqué mon projet et ils ont pris mon numéro avec joie. J’ai vu le couple par 2 fois pour des séances: Une fois en intérieur dans mon appartement et une seconde fois dans une petite forêt, au milieu de la capitale serbe.. La femme était timide, l’homme très ouvert et donnait des idées surprenantes.. du non dénudé au nu intégral en passant par le topless. Le fétichisme des pieds & le fétichisme de la gorge ont été abordés principalement, dans une ambiance sympa. Je parlais en anglais à l’homme puis il traduisait à sa copine en serbe ce que je disais. L’argent que je leur ai donné ces 2 fois a du les aider énormément. En résumé, cette séance, au cœur des Balkans, fut très excitante et pleine d’adrénaline.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séance avec Angela (Fétichisme de la gorge pour rire et fétichisme du pied) / Shooting with Anđela (Throat fetish for laugh and foot fetish)

Durant mon séjours, j’ai vu aussi une femme de 18 ans pour des photos de mode dans un grand parc à Smederevo. Pour le fétichisme, c’est comme pour les autres, elle à refusée catégoriquement. Je pense qu’il y a la crainte de l’étranger avant la crainte du fétichisme en lui même. C’est dommage car il y avait des femmes magnifiques, de vraies merveilles 🙂

15542395_1445042862175608_2960551927360071859_n

Tijana & Bob45 dans un bar / Tijana & Bob45, in a pub

Malgré les nombreux refus et vents que j’ai reçu dans les rues et par internet, j’ai vécu de superbes expériences et des vacances inoubliables..! J’ai visité presque toute la ville de Belgrade à pied (10 a 30 km de marche par jour), j’ai découvert plusieurs sites touristiques aux alentours de la capitale, j’ai dégusté plein de bonnes choses avec 2 restaurants de faits quotidiennement, j’ai appris beaucoup de choses sur la culture du pays…etc Le pied!

15578640_1446335838712977_8683613383482979504_n

Belgrade centre / Belgrade center

15420788_1437871449559416_5567108723867785607_n

Pont d’Ada de nuit / Ada bridge by night 

15492496_1447806341899260_5862114616157200752_n

Belgrade de nuit / Belgrade by night

In December 2016, I spent 2 weeks on holiday in Serbia (Belgrade, Smederevo & Novi Sad) mainly to discover the country (monuments, gastronomy, way of life etc.) BUT also to do sessions with Serbian women on fetishism of the female feet mainly. I noticed that the Serbian women are very suspicious and have not the same mentality as the women in France. I accosted the women, in the street, directly and it did not have a great success … They are not interested in the medium of photography and are not … venal. (Something that can not be said of French girls) Women are very numerous in Serbia. In the streets, I saw a lot of very beautiful women and almost no men (because of the war of the 90s-early 2000, many men have perished unfortunately). There were an impressive number of women in all the streets (alone, by 2 or in groups) but these were fleeing and distrustful. They seemed to be afraid … to flee a danger constantly. It was foreign to see so many women, all magnificent, very thin, very preppy and very pressed. I spoke in english and gave them a « tract » that I had made myself indicating the tariff that I proposed (low initially and after, equal to the one I propose in France). After several days, I managed to do 2 sessions with a pretty young Serbian woman who was homeless. Indeed, on an icy night (around -2 ° C), I found in my neighborhood of Belgrade, a man of 35-40 years and a woman of about twenty years, who were digging through some trash.. I explained to them my project and they took my number with joy. I saw the couple twice for sessions: Once inside in my apartment and a second time in a small forest, in the middle of the Serbian capital .. The woman was shy, the man very open and gave Surprising ideas .. from naked to artistic nude through of topless. The foot fetish and throat fetish were tackled mainly, in a nice atmosphere. I spoke in English to the man and then he translated to his girlfriend in Serbian what I was saying. The money I gave them these 2 times had to help them tremendously. In summary, this session, in the heart of the Balkans, was very exciting and full of adrenaline.

15541658_1453980417948519_7037095637314621546_n.jpg

Dans une forêt, avec Angela / In a wood, with Anđela

During my stays, I also saw an 18-year-old woman for fashion photos in a large park in Smederevo. For fetishism, this is like for the others, she refused categorically. I think there is the fear of the stranger before the fear of fetishism in itself. It’s a shame because there were beautiful women, real wonders 🙂

15541293_1444802105533017_6318631635287351642_n.jpg

Tijana, durant la séance mode à Smederevo / Tijana, during the fashion shooting at Smederevo city

Despite the many rejections and contempt than I received in the streets and through the internet, I experienced great experiences and unforgettable holidays ..! I visited almost the entire city of Belgrade on foot (10 to 30 km walking a day), discovered several sights around the capital, I tasted lots of good things with 2 restaurants daily , I learned a lot about the culture of the country … etc. Great!

15380646_1440752669271294_8754478386216338052_n

2 jeunes femmes, dans un restaurant, me montrent leur jolie main (vernis parfait) /  2 young women, in a restaurant, show me their pretty hand (perfect varnish)

TÉLÉCHARGER LE CLIP VIA PAYPAL / DOWNLOAD CLIP VIA PAYPAL: 

Serbian girl very poor offers her feet to a French man at Belgrade

7 minutes - 58 MB - MP4 - 854 x 480

€6,00

TÉLÉCHARGER LE CLIP VIA C4S / DOWNLOAD CLIP VIA C4S:

ICI